· Portrait d'artiste
Un Design organique

Un design aux formes souples, des angles arrondis, des couleurs vives, et des housses en jersey sans couture : voilà le génie de Pierre Paulin.

Pierre Paulin est un designer français à la renommé internationale qu’on ne présente plus. Il se définit comme « un concepteur d’objets » qui « essaie de débroussailler des champs nouveaux » mais jamais comme un artiste :

« Je déteste les designers qui font de l’esbroufe et ceux qui se prennent pour des artistes. Notre métier consiste à travailler avec les matériaux et les techniques nouvelles ».

pierre paulin

En développant une technique rigoureuse au service d’un design organique, il ouvre une nouvelle voie.

Après avoir étudié à l’école Camando, il fait fait un stage bref, mais déterminant chez Marcel Gascoin sur les conseils de son professeur Maxime Old. Au cours de ce stage il rencontre Guariche et Mortier et rejoindra l’atelier de Pierre Guariche. En 1953, il

expose ses premiers meubles au Salon des Arts Ménagers, et rencontre un franc succès. Il fait alors la une de La Maison Française et Mobilier et Décoration lui consacre un dossier. Fort de cette reconnaissance, il travaille ensuite avec Thonet, l’inventeur du bois cintré, éditera ses meubles.

Il développe en 1957 la technique du tissu stretch en jersey sans couture qui lui permettra de recouvrir ses meubles d’une peau épousant parfaitement les formes de ses design. C’est en voyant les maillots de bain qui moulaient si bien le corps des femmes qu’il eut l’idée du jersey.

Les éditions Artifort

En 1958, il développe pour Artifort une série de fauteuils devenus iconiques aux couleurs acidulées auxquels on attribuera des noms imagés : Groovy, Ruban Chair, Tongue… « Ici, on parlait technique. j’ai un esprit absolument technique et je crois que c’est ce qui les a intéressés. Je ne leur ai jamais parlé d’esthétique, qui n’est qu’une conséquence de la prise en charge technique ». De ces nouvelles techniques naissent un liberté formelle.

Il dépoussière et revisite les classiques oubliés : le fauteuil crapaud Louis-Philippe devient le Mushroom alors que la duchesse brisée et la boudeuse emprunte des lignes minimalistes. Pierre Paulin reçoit de nombreuses commandes publiques dont le foyer des artistes de la Maison de la radio en 1961 ou encore le palais de l’Élysée.

Son design convivial s’inscrit dans la lignée de Mai 1968 : on se love dans ces formes lisses et colorées à un, deux ou plusieurs. Propice à la relaxation mais jamais à l’affaissement.

La création de mobilier de l’Élysée pour Georges Pompidou et François Mitterrand assure sa notoriété. Pierre Paulin rayonne à l’internationale : en 1969 il reçoit le Design Award of Association of Interior Designers et entre dans les collections du MoMa (Museum of Modern Art). De nombreuses rétrospectives lui sont consacrées.

pierre paulin
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly